CAA Cinéma

Actualités 2017-2018

Festival de courts-métrage "L'Afrique de l'Ouest fait son cinéma" / 6ème édition

LE 25 MAI 2018 : Cérémonie de remise de prix - Palmarès


Meilleur Court-Métrage : "Mes 15 ans" (Nouakchott)

 

 

Meilleure photo : "Ça roule" (Louka Jouet / Limorté Mathilde / Kawar Nour / Kassem Lara)

 


Meilleure interprétation & Prix spécial du jury : "Liberté" (Luka Boustred / Matéo Sauvalle)

Ce film a également été présenté au festival cinécourt et a remporté le GRAND PRIX de STOCKHOLM

et une MENTION SPECIAL à Bruxelles

 

+ Film présenté en clôture : "Entre deux mondes" (Emma OSMANOVIC / Romane LEQUERE)

 

 

 

  • Classes : élèves inscrits à l'enseignement d'exploration CAA
  • Projet : " Réaliser un court métrage de fiction présentant un des aspects de la vie dakaroise ou sénégalaise ".
  • Ecoles engagées en 2018 : Lycée jean-Mermoz Dakar (Sénégal) & Lycée T. Monod, Nouakchott (Mauritanie)
  • Déroulement du projet dans l'année scolaire :

- Première partie de l'année : apprendre à réaliser un court-métrage
- Deuxième partie de l'année : écrire et réaliser un court métrage de fiction présentant un aspect de la vie dakaroise / sénégalaise

- Cérémonie de remise de prix : Les meilleures productions  participeront au festival l'Afrique de l'Ouest fait son cinéma,

 

Disciplines :

  • Langue et culture française
  • Histoire-géographie et SES
  • Education artistique et culturelle
  • Documentation

 

Objectifs pédagogiques / éducatifs :

  • Permettre aux élèves de mieux connaître leur environnement immédiat  et l’envisager dans sa complexité.
  • Offrir aux élèves l’opportunité de découvrir l’écriture cinématographique  - se perfectionner à la lecture de l’image / raconter en images
  • Partager lors du festival et par le biais d’internet en cours d’année ses travaux et réalisations avec les autres élèves de la sous-région ; développer un réseau « Afrique de l’ouest » tant pour les élèves que pour les enseignants

"Ce sont les échecs les mieux surmontés qui donnent le droit de réussir." Jean Mermoz